Deux élèves du lycée à Istanbul, pour la simulation des Nations Unies

Ines et Amandine, élèves au lycée dans la filière Commerce, s’apprêtent à prendre part à la prestigieuse simulation des nations unies à Istanbul.

Cette simulation qui se tient du 21 au 24 février fait figure des meilleures conférences modélisant le fondtionnement des Nations Unies. On compte d’illustres personnalités parmi les invités d’honneur de cette conférence, dont a eu fait partie Kofi Annan.

C'est lors du parlement européen des jeunes organisé par le lycée, qu'Amandine et Inès avaient découvert le débat et les mécanismes qui l'entourent, discutant - entre autres - de l'importance du bio-ethisme pour le groupe d'Amandine.

C'est avec 800 autres étudiants venus de 40 écoles de 8 pays différents qu'elles partent mercredi 20 février, avec l'objectif de chercher des solutions de développement écologique, social, environnemental, économique et politique pour l’Afrique.

Toutes les deux auront à représenter un pays et de traiter de problématiques les concernants.

Pour Amandine ce sera le Tadjikistan au sein du conseil économique et social avec des débats exclusivement en anglais :

  • Quelle gestion de l’eau en Afrique au regard des objectifs de développement fixés par le programme des nations unies ?
  • Quelles mesures instaurer pour la stabilité et la sécurité du recours au cryptomonnaies ?
  • Comment faire évoluer les politiques économiques Africaines vers une économie plus verte ?

Ines sera partie prenante de l’organisation internationale de la francophonie où elle représentera la suisse pour traiter des problématiques suivantes :

  • comment réduire le travail des enfants en Afrique sub-saharienne ?
  • Comment lutter contre la corruption des politiques en Afrique du Sud ?
  • Comment améliorer la représentation de l’Afrique dans les médias occidentaux ?

 

Depuis plusieurs mois maintenant, Ines et Amandine préparent ce voyage et les débats, aidés dans leurs recherches par deux jeunes volontaires européens, l'un allemand, l'autre italien. Elles se présenteront dans quelques jours à Istanbul avec à l'esprit de nombreuses propositions pratiques et réalistes pour pour répondre aux problématiques posées, avec pour objectif un monde meilleur.

 

Ce beau projet a été possible grâce au soutien de l’académie de Montpellier et de la communauté des communes de Beaucaire Terre d’Argence.